Démarche

Dès son enfance, Amélie étudie le dessin et la peinture dans une Académie des Beaux-arts. Passionnée par l'image, elle poursuit sa formation à l'école ESAG Met de Penninghen. En 2005, elle sort diplômée d'un master d'Art graphique.

En 2010, Amélie crée le duo Chassary&Belarbi avec la réalisation de deux séries "Huis-Clos" et "Résonance"
où la mise en scène, les installations textiles et la matière picturale se mêlent. Une collaboration d'une grande richesse qui permis aux artistes d'exposer dans de nombreux festivals et de réaliser des cartes blanches dans des lieux prestigieux.

En 2014, suite à la naissance de son premier enfant, Amélie ressent des émotions qui l'inspirent et lui donnent l'envie de renouer avec son écriture personnelle.

Au travers de thèmes récurrents comme le paysage et la féminité, elle construit un univers qui se veut en harmonie absolue avec la nature.
La diversité de ses inspirations se nourrit de références picturales, de la mythologie et du genre lyrique.
Amélie envisage la photographie comme un poème.
Elle s’enivre des objets qu'elle collectionne, des souvenirs et des émotions qu'elle affectionne pour dévoiler dans ses photographies des paysages intérieurs.

Le végétal
Amélie ramasse, collectionne, observe et manipule les végétaux. Ses recherches sont un hymne à la nature.  Elles s'orientent sur la réinterprétation du végétal, comment lui redonner un autre sens, comment le mettre en lumière ou le rendre anecdotique. Par différentes étapes de travail, aux grès des saisons, la cueillette, le séchage, la mise en scène, elle défend le végétal dans ses lignes, ses couleurs et son histoire.

La féminité
Ses recherches s'orientent vers une vision poétique qui invite aux rêves, à l'amour et à l'éternel.
La femme l'inspire autant dans son apparence et que dans son histoire. Comparer à la nature, associer aux divinités, elle questionne l'érostisme et le beau. Les questions universelles du cycle de la vie sont des points de départ dans son travail. 



Top