Biographie
Amélie Chassary vit et travaille entre Paris et la Bourgogne.
Née en 1980 et originaire de Corrèze.

Elle a une enfance à la campagne où une forme de solitude et d’ennui lui laisse le temps de rêver.

Diplômée en 2005 de l'école d'art ESAG Met de Penninghen, Amélie démontre dans son approche de la photographie l'importance de ses études académiques.

De 2009 à 2015, elle se consacre pleinement à une collaboration artistique qui va lui permettre d'exposer dans des festivals
comme La nuit des images à Lausanne, Circulation(s), ManifestO et dans des galeries parisiennes Havas Galery, Esther Woerdehoff, Rauchfeld et de participer au salon MIA Art Fair.

En 2014, Amélie renoue avec ses projets personnels.
Elle trouve ses inspirations dans la nature en photographiant des éléments sortis de leur contexte originel.
Elle les mets en scène et les organise comme d’authentiques natures mortes, afin qu’ils retrouvent une nouvelle identité plastique.
Par un travail de lumières, de jeux de couleurs et de matières, elle cherche à créer une confusion dans l’image entre la photographie, la peinture et le dessin.
La photographie est pour elle une forme de résistance : "m’éloigner quelques instants de la part de superflu dans notre société en allant chercher l’émerveillement dans ce qui est vrai, beau et qui me fait du bien". Amélie s’attache à ce qui est poétique, léger et doux.

En 2018, sa série de végétaux Horizons est nominée au festival Phot’Aix Regards croisés Provence-Chine à Aix-en-Provence et au festival Les rencontres photographiques du 10ème à Paris. Puis, ce travail est invité au festival CIPAFE à Zheng Zhou en Chine. En 2019, Amélie intégre la Galerie d'art contemporain A.M.E.L.I.E Maison d'Art à Paris. Au printemps, elle expose dans les collections Gazette&Yvette de Sylvie Germond (Paris) et en septembre nominée au Festival In Cadaquès (Cadaquès). Puis elle est invitée par la commissaire d’exposition Florence Drouhet à montrer sa série de natures mortes Éloge de la simplicité au Festival Les Photaumnales à l’espace Le Quadrilatère à Beauvais (Hauts de France). En même temps, elle l’expose dans la Galerie départemental Cours Mirabeau (Aix-en-provence) dans le cadre de l’événement Marseille-Provence-Gastronomie.



Top